Le dictionnaire d'artistes de marine



Né le 14 aout 1714 à Avignon, il reçoit ses premières leçons de son père, le peintre Antoine Vernet. Il étudie avec Louis Rêne de Vialay à Aix en Provence, puis avec Philippe Sauvan à partir de 1731 à Avignon. Le Marquis de Caumont s’intéresse à lui, et le recommande pour intégrer l’école de Rome en 1734.
Arrivé en Italie, il étudie les sujets maritimes sous la direction de Bernardino Fergioni et Adrien Maglard. Il devient très vite membre de l’Academia de San Luca et se marie en 1745 avec Virginia Parker, fille d’un officier de la marine papale. Cette même année, il devient membre de l’Académie Royale.
Sous la houlette d’Antoine Jacques de Marigny, le surintendant des Bâtiments du Roi, il monte à Paris à la cour du roi Louis XV qui lui commande les fameuses 24 vues des Ports de France.  Un travail qui l’emmène, lui et sa famille à travers toute la France : Marseille, Toulon, Antibes, Sète, Bordeaux, La Rochelle, Bayonne, Rochefort…Cette aventure fut pour sa famille, à laquelle il tenait beaucoup, un dérangement considérable. Au bout de presque dix ans, la situation politique ayant changé, la commande s’arrête.
De retour à la capitale en 1762, il retrouve, comme à Rome, une carrière internationale. Les commandes fusent d’Angleterre, d’Allemagne, de Norvège, de Suisse ou encore de Pologne. Il est aimé par la critique, et Diderot en fait un de ses artistes préféré. Habitué du Salon, il est considéré comme un artiste n’ayant pas succombé au style rococo, très à la mode à cette époque. Il meurt en 1789, reconnu comme un des plus grands peintres du XVIIIème siècle.

VERNET

Joseph VERNET

France
18ème siècle
1714  - 1789
Style
Paysagiste
Thèmes
Tempetes et naufrages
Ports : Paysages
Médias
Huile

Voir ses œuvres