Le dictionnaire d'artistes de marine



Né le 23 Avril 1775 à Covent Garden à Londres. Sa mère meurt en 1799, après avoir été admise dans un asile mental, et son père l’envoie vivre chez son oncle à Brentford en 1785. C’est là bas, au bord de la Tamise qu’il manifeste son intérêt pour la peinture. Il entre à l’Ecole des Arts de l’Académie Royale en 1789.
Aquarelliste surdoué, dont le talent est vite reconnu de tous, il expose sa première aquarelle à l’Académie en 1790, et sa première huile sur toile en 1796, et dés lors exposera à l’Académie Royale tout le long de sa vie:
Il voyage à travers l’Europe, notamment en Suède, en France, et à Venise. Son père meurt en 1829, et Turner devient sujet à de grandes dépressions.
Personnage excentrique, il s’intéresse particulièrement aux épaves, au feu, aux catastrophes naturelles et aux phénomène naturels tels la lumière du soleil, les tempêtes, la pluie et le brouillard. On retrouve sa passion pour la puissance de la mer dans un grand nombre de ses toiles.
Au fur et à mesure de sa maturité artistique, on remarque dans ses peintures à l’huile, l’arrivée d’une transparence de la lumière, où les sujets ne sont plus qu’évocation.
Il est ainsi reconnu sous le nom de « Peintre de la lumière ».
Il meurt dans la demeure de sa maitresse, Sophia Caroline Booth à Chelsea le 19 Décembre 1851. Il est dit que ses derniers mots furent « Le Soleil est Dieu ». Il est enterré à sa demande à la Cathédrale St Paul, à coté de Sir Joshua Reynolds.

TURNER

Joseph Mallord William TURNER

Royaume Uni
19ème siècle
1775  - 1851
Style
Luministe
Thèmes
Batailles du 18-19eme
Reflets
Vues générales
Tempetes et naufrages
Rivages : plages
Scenes cotieres
Ports (général)
Peche professionelle
Médias
Huile

Voir ses œuvres