Le dictionnaire d'artistes de marine



Le Cinéma

Camera sous marine Ocean

« Le cinéma et la mer » … de l’histoire à la technique en passant par les œuvres, vaste programme ! Nous regrouperons ici quelques informations sur ses deux sujets qui ont si souvent été liés.

Comme pour la photographie et la peinture, le cinéma a d’abord eu comme but principal de recueillir des informations, d’informer, et de faire découvrir au public les richesses du monde tel que les premiers films des Frères Lumière avec leur Cinématographe. Bien heureusement cette attraction s’est transformée en l’art que nous connaissons aujourd’hui avec tous ses genres différents, du documentaire sur la reproduction des anémones à Titanic en passant par Némo.

Nemo surpris

Il est difficile de connaître la date exacte des première images prise en mer et dans une ambiance maritime, mais nous pouvons imaginer que cela a du se produire au début du 20ème siècle vers 1920, puisque nous avons les preuves en image dans Le Cuirassé Potemkine de Eisenstein de 1925.

Potemkine Potemkine

Les techniques cinématographique s'étant légèrement (!) améliorées en un siècle, la facilité de prise de vue et la qualité des images grâce au numérique, surtout au niveau sous-marin, sont devenue absolument incroyables, comme nous avons pu le voir dans le film Océans.

Affiche Oceans Film Oceans

Ce film est une ode à la beauté sous marine, dans laquelle les réalisateurs Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, grâce à du matériel spécialement créé pour les besoins du film, ont parfaitement retranscrit la sensation de la plongée sous-marine dans des images absolument stupéfiantes.

Camera Oceans Camera acoustique Oceans

Bien que ce film représente une véritable prouesse technique, il n’est cependant pas le premier à filmer le monde sous-marin.
Ce fut le bien connu Commandant, mieux connu sous le nom de Jacques-Yves Cousteau, qui fit les premières images couleur sous marine, à bord de la Calypso au cours de ses diverses expéditions. L’un des ses films le plus renommé : Le Monde du Silence, un documentaire sous-marin, remporta la Palme D’Or à Cannes en 1956.

 

Jacques Yves Cousteau Le Monde du Silence, 1956

Bien sùr le cinéma et la mer ont souvent été liés dans des films de fiction, dont certains ont eu beaucoup de succès tel que Titanic, ou A la poursuite de l’Octobre Rouge. D’autres en ont eu moins tel que le remarquable Master and Commander, adapté d’un des livres de Patrick O’Brian.

Master and Commander - Abordage

Film pourtant magnifique qui présente une retranscription historique et maritime très véridique et détaillée, contrairement au très à la mode Pirates dse Caraïbes ( I,II,III,IV …. ?) , qui se situe beaucoup plus dans l’imagination romanesque et délirante de la piraterie de l’époque. Il représente tout de même beaucoup de travail et des techniques de motion capture, pour la plupart des effets spéciaux, soit une très lourde post production.

Pirate des Caraibes - Jack Sparrow Pirates des Caraibes

La fiction autour de la mer s’est énormément développée suite aux progrès technologiques faits peu à peu comme par exemple Le Grand Bleu et Atlantis réalisés en 35 mm Cinémascope anamorphosé sous l’eau.

Au cours du temps nous avons pu observer une importante variation dans les consciences écologiques du grand public qui est souvent influencé par des images qui ne sont pas toujours les bonnes.