The marine artist dictionary



Art and sea during 18th

England leading, Europe is painting

Peinture de Brooking

Au XVIIIème, tous les grands pays d'Europe maritime ont des Marines de commerce et de guerre extrêmement actives. La compétition est sans merci et les guerres sont permanentes.

Peinture de Loutherbourg

Mais peu de gens et en particulier les noblesses dirigantes voyagent jusqu'à la mer et n'ont donc virtuellement aucune idée des bateaux, des combats et aventures qui leurs sont narrés. D'ou un besoin pictural croissant.

Peinture de Pocock

A ceci commence à s'ajouter les commandes personnelles des amiraux, capitaines, propriétaires et autres, souhaitant contempler à loisir leurs navires ou leurs actions. Ainsi commence le métier de portraitiste de marine, qui verra son apogée au XIXème..

Peinture de Hue

Bien évidemment, dans chaque pays, seules les victoires sont illustrées, ce qui va entraîner une prédominance de la production anglaise ((De Loutherbourg), (Pocock) ...) car la Navy oeuvre peu à peu à la maîtrise des mers, qu'elle gardera jusqu'au début du XXème siècle...

Peinture de Cleveley

Plus pacifiquement, les Royautés, désireuses de montrer leur gloire, et accessoirement celle de leur pays, commandent des vues de leurs ports et cotes. (Vernet) restera à jamais le maître incontesté de ce genre.

Peinture de Vernet, le port de Bordeaux.

Picturalement, le style évolue et se différencie de l'influence hollandaise, tombant en désuétude parallèlement à son importance commerciale et stratégique. L'horizon a depuis longtemps repris sa place, car le point de vue se situe maintenant au niveau du pont d'un bâtiment, sans doute parce que de plus en plus d'artistes s'embarquent à bord.

Peinture de Witcombe, bataille des Saintes.